Comment se développent les pieds de votre bébé ?

Comment se développent les pieds de votre bébé ?

Comment se développent les pieds de votre bébé ?

et

Quelles chaussures choisir en fonction de son âge ?

Il est intéressant de comprendre comment les pieds de nos chers bambins se développent, car on se demande toujours ce qu’ils doivent porter : faut-il les laisser pieds-nus, leur mettre des chaussons, des chaussures, à quel âge ?

Voici un article qui va vous permettre de comprendre comment ces petits petons se forment pour ensuite amener bébé à se balader où ça lui chante.

De 3 à 6 mois : Bébé rampe

Les os de bébé ne sont pas encore complétement formés, ils sont mous, flexibles, semblables à du cartilage. Au fur et à mesure qu’il va grandir, ces petits os vont se densifier, devenant plus solides.

Voilà pourquoi les pieds de bébé sont bien enrobés et potelés. Ils peuvent facilement être pliés sans que ni vous ni lui ne vous en aperceviez, et sans lui provoquer aucune douleur. C’est pour cette raison qu’il est si important de choisir des chaussures ou chaussons qui laissent assez de place au pied pour grandir.

Il arrive que les pieds de bébé soient tournés vers l’intérieur à la naissance, pas d’affolement, c’est normal. En fin de grossesse, bébé peut être plus à l’étroit et adopte une position en tailleur. Vous pouvez doucement masser ses pieds afin de leur permettre de retrouver un axe normal.

Ainsi, les chaussures, ou chaussons doivent être flexibles, avec un intérieur lisse, et sans coutures afin d’éviter tout frottement désagréable des petons pendant l’apprentissage de la marche.

De 6 à 9 mois : La traversée

Dès que Bébé va commencer à se mettre debout, les petits os mous vont commencer à se densifier. L’enveloppe naturelle de protection du pied va laisser la place au tissu osseux. Progressivement la forme du pied change.

A cette étape, il y a de grands écarts entre les jeunes os, le pied de bébé est toujours enclin à être souple et à se plier dans tous les sens.

Choisissez des chaussures ou chaussons qui protègent le gros orteil et le talon (évitez donc les sandales ou nu-pied), et avec une semelle souple, qui évite au pied de glisser, comme les semelles suédées par exemple.

De 9 à 18 mois : La marche !

A ce stade, le pied de bébé compte environ 25 os en formation, bien qu’il y ait toujours de grands écarts entre eux. Il est important de permettre à ces os de grandir naturellement afin d’éviter un mauvais alignement de ceux-ci à terme.

L’os naviculaire, situé au niveau de l’attache de la chaussure (lacet ou scratch), doit encore se former. En attendant il possède une protection graisseuse sous le cou-de-pied, où la voûte plantaire se développera lentement au fil des années à venir.

Cette période marque une croissance rapide du pied de bébé (jusqu’à 16mm chaque année !). Choisissez des chaussures ou chaussons avec une semelle antiglisse pour éviter qu’il ne trébuche et ajoutez une semelle à l’intérieur en supplément, si les pieds de bébé sont très actifs pour atténuer l’impact sur le sol.

De 2 à 4 ans : La collectivité (maternelle, assistante maternelle, crèche)

Ce fameux os naviculaire s’ossifie et la douce rondeur de l’enfance autour des petits os commencent à disparaître. Vous pourrez remarquer que la forme du pied commence à ressembler à celui des adultes. Etonnamment, c’est un moment de la croissance où votre bébé se retrouve avec plus d’os ! 45 centres osseux séparés, grandiront ensembles pendant les 15 prochaines années de vie de l’enfant.

Si le développement de la voûte plantaire n’est pas encore visible, ce n’est pas un problème. C’est parfaitement naturel à cet âge, pas besoin de chercher un support pour renforcer celle-ci.

Choisissez des chaussures avec un devant fortement flexible, et des parties arrière formées, stables pour éviter l’inflammation du talon qui pourrait créer des difficultés à la marche.

4 ans à +++ : Âge scolaire jusqu’à la vie adulte

Les os du centre du pied qui se sont développés aux alentours des 4 ans fusionnent à présent ! Les rondeurs potelées autour du pied se réduisent significativement et laissent apparaître la voûte plantaire qui devient de plus en plus fonctionnelle. Leur croissance va ralentir (8mm par an), mais continueront à se développer jusqu’aux dernières années de l’adolescence.

Choisissez des styles de chaussures aux matières durables afin qu’elles résistent à leur utilisation et vérifiez que la semelle ne soit pas trop rigide, elle doit être assez flexible pour respecter le mouvement naturel du pied lors de la marche.

Des chaussures ou chaussons, comment choisir ce qui est le mieux pour nos enfants ?

Des chaussures, ou chaussons mal choisis peuvent empêcher la croissance naturelle, causer de l’inconfort et provoquer des problèmes de santé. Cela peut même affecter à terme le développement de la marche de votre enfant.

Cherchez toujours des modèles avec :

- Le plus grand choix en tailles et largeurs de chaussures

- Faites essayer les chaussures, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel

- Pour les chaussures à semelles épaisses, choisissez un talon de 10mm pour bébés qui marchent (2 à 4 ans) et un talon de 14mm pour la suite

- Respectez la forme naturelle des orteils, en éventails, allongés, fins, chaque chaussure ne convient pas forcément à tous les pieds et le confort est plus important que le design ;)

- Choisissez des matières comme le cuir qui est naturel, laissant respirer la peau

- Préférez des attaches réglables pour ajuster au mieux la chaussure au niveau du coup pied (cela peut éviter une déformation de la voûte plantaire)

Pieds plats et effondrement de la voûte plantaire :

Bébé nait souvent avec des petits petons plats, et cela persiste pendant l’enfance. C’est normal, puisque les petits os, encore en formation, sont flexibles et permettent au pied d’être aplanit lorsqu’il se tient debout.

En règle générale, les pieds plats disparaissent vers l’âge de 6 ans car la voûte plantaire, formée par ce que l’on appelle, l’arche longitudinale, se développe et les rend moins flexibles. Seuls 1 à 2 enfants sur 10 continueront à avoir des pieds plats jusqu’à l’âge adulte. Pour les enfants dont la voûte ne se développe pas, aucun traitement n’est nécessaire, sauf si, bien sûr, le pied est raide ou douloureux. Les semelles orthopédiques n’aideront pas à développer cette voûte, et peuvent même causer des problèmes aux pieds plats eux-mêmes. N’hésitez pas à consulter un podologue avant de vous lancer dans l’achat de matériel orthopédique ! Le choix des chaussures, des massages, ou encore une consultation chez un ostéopathe peuvent parfois suffire !

De plus, les causes des pieds plats peuvent être différentes selon chaque enfant et seront traitées de manières différentes. Par exemple, un talon d’Achille trop court peut être une de ces causes et peut être traité avec des exercices spécifiques d’étirements pour rallonger celui-ci.

Il est rare qu’un enfant ait des pieds plats vraiment rigides, ce qui peut causer des problèmes et des douleurs. On peut alors remarquer qu’il aura du mal à bouger le pied de haut en bas et/ou de gauche à droite par rapport à la cheville. Non traités, les pieds rigides causent des douleurs et peuvent entraîner de l’arthrite à long terme.

Il est bien sûr très rare de rencontrer ce type de problèmes chez les bébés et jeunes enfants. Plus souvent, des pieds plats rigides se développent au cours de l’adolescence et seront détectés au fil des visites médicales par le médecin de famille ou le médecin scolaire.

Sources :

*Caring for Your Baby and Young Child: Birth to Age 5 ( American Academy of Pediatrics)

*Babyworld, Debbi Bird, « Baby and children foot development »